Flow 04.jpg

 
 

RÉDUIRE LE RISQUE INFECTIEUX DANS L'UTILISATION DE CATHÉTER DE FOLLEY

 

La colonisation bactérienne est le problème majeur du Cathéter de Folley. Outre les dommages causés à la vessie et la forte sensation d'inconfort, elle engendre pour de nombreux patients l'incrustation du cathéter dans l'urètre ce qui augmente considérablement les dommages et le risque infectieux. Le système urinaire humain est complexe et se déstabilise dès lors qu'un cathéter de Folley y est inséré. Le flux d'urine étant drainé par l'intérieur du cathéter, l'urètre n'est alors plus rincé par ce fluide naturel. La colonisation bactérienne apparaît.

Flow utilise les capacités naturelles du système urinaire pour empêcher la colonisation bactérienne. Une fois inséré, il ne contraint pas le passage de l'urine et sa surface est entièrement rincée. Les bactéries sont alors naturellement expulsées. Son positionnement dans la zone prostatique réduit le stress infligé à la vessie et à l'urètre. Il se révèle à l'usage bien plus discret pour les patients.

Sur un tel projet, le travail de design n'est clairement pas lié à l'esthétique, mais purement à la fonctionnalité de l'objet. La méthodologie du design permet de questionner les manières de faire et d'apporter des réponses concrètes, innovantes et validées par les professionnels de la santé.

 
 

TRAVAIL INDIVIDUEL - 8 SEMAINES / UMINOVA